Ludovic Cesari

Les photographies de Ludovic Cesari répondent à une pulsion instinctive et récurrente – une émotion ou un sentiment. Son œuvre propose une réponse subjective à la nature de l’existence, un équilibre ténu entre l’intangible et l’expérience. Ses thèmes sous-jacents – la mort, la religion, l’absence, le désir – sont représentés sous la forme de métaphores, de motifs, de tangentes, d’évocations poétiques plutôt que d’affirmations polémiques. Prises depuis les continents d’Europe, d’Afrique, d’Amérique, d’Asie, ses photographies sont de nature méditative, jouant de la transcendance et du caractère contingent qui s’y expriment. Ses images existent individuellement et en tant que partie intégrante d’un écosystème. Dans ses livres d’artiste, dans ses ensembles, chaque photographie dépend alors de l’autre. Leurs relations se créent au travers de juxtapositions esthétiques et formelles – qu’il s’agisse de corrélations directes ou que cela s’opère au sein du rythme cadencé de l’ensemble, dès lors qu’elles dérivent autant d’une profonde élaboration que d’une observation quotidienne.

— 

Faire l’expérience de cette œuvre est parfois un acte intrusif. Les photographies ont un caractère intime qui apparente leur contemplation à l’immixtion dans un journal intime. L’image d’ouverture, une vue de la mer, paradoxalement aussi éthérée qu’inquiétante, invite l’œil curieux du spectateur à entrer dans l’inconnu – ou, comme le suggère une autre image, à s’y immerger en partie –, à traverser le vide et à pénétrer un monde énigmatique de figures anonymes et de forêts enveloppantes. La confluence d’images – paysages, formes graphiques, accolements suggestifs, corps nus, détails évocateurs – est aussi nuancée que variée. Aux côtés de productions plus sombres, se glissent des images surprenantes, ironiques, voire ludiques. La façade d’une maison mue, au gré du regard, en un visage et la capote d’une poussette en une gueule béante de requin.

Phil Bicker (Time Magazine) 

EXPOSITION PASSÉE

Acheter photographie artiste contemporain grande photographie photographie paysage océan

INFORMATIONS COMPLÈTES

Téléchargez le dossier de l'artiste et consultez sa bio, ses oeuvres commentées

PUBLICATION

Commandez l'ouvrage Ludovic Cesari, 2016, aux éditions Damiani

Acheter photographie artiste contemporain grande photographie photographie paysage océan
  • Facebook Clean
  • Twitter Clean

© 2016 par Galerie Comparative

10, rue des Beaux-Arts 75006 Paris, France